L'ORT

Le comité Scientifique

  • Pierre FRANC, Mustapha MAKHLOUFI et Emilie AUBERT de la DREAL.
    L’intérêt pour la DREAL est de disposer d’une instance de réflexion permettant d’améliorer la connaissance de la mobilité au service des projets qu’elle porte en Moa ou finance, d’identifier les signaux faibles et sujets d’avenir pour anticiper sur les politiques publiques à porter tout en renforçant ses relations avec les partenaires extérieurs ;

 

  • Miren AGUER du Conseil Régional.
    L’intérêt pour le Conseil Régional est que l’ORT, via son comité scientifique, finance des études ou des démarches (rencontres d’acteurs par ex.) qui l’intéressent au service d’une meilleure connaissance des mobilités ;

 

  • Vincent TINET en tant que représentant du réseau des agences d’urbanisme du Sud-Est.
    L’intérêt pour les agences d’urbanisme est d’investir les sujets les plus saillants relatifs aux mobilités, et d’articuler les échelles géographiques (de leur agence avec l’échelle régionale) ;

 

  • Pascal VIVIER et Marine MILLOT du CEREMA.
    Leur intérêt est de participer à des réflexions pouvant déboucher sur des études pouvant être conduites en partie par le CEREMA ;

 

  • Cyril BLOCH de l’Université Aix-Marseille.
    Son intérêt est de se constituer un réseau, d’identifier les principaux sujets sur les mobilités et éventuellement de trouver des débouchés à des étudiants en recherche de stage ;

 

  • Laurent BENVENUTI de la FNTV.
    Son objectif est de voir les intérêts des professionnels du transport de voyageurs pris en compte dans les analyses conduites.